L'homme Baobab

Joan Bastide

Bio(graphie/logie)

Je suis devenu l'Homme Baobab depuis que j'ai planté mes racines
Dans la terre rouge d'un continent qui me fascine
Et que tu t'es posée sur mes branches...

Paroles de la chanson - L'homme Baobab

Selon l’état civil, il parait que j’ai vu le jour au siècle précédent, quelque part dans les Cévennes, A peine avais-je pointé ce nez, qui, je l’ignorais encore, serait amené à s’épanouir dans des proportions excessives, que mes parents décidèrent de me transplanter en région genevoise. Au cours de ma croissance dans ce biotope au sol riche mais au climat capricieux, j’ai toujours eu le sentiment diffus mais profond, d’être une espèce d’importation,  vouée à rester confinée au statut de bonsaï d’ornement.

Ce n’est que bien plus tard, après moult digressions enfumées et diplômes inutiles, que j’ai trouvé ma vraie nature en posant le pied sur le tarmac brûlant de l’aéroport Modibo Keita, à Bamako. La première gorgée de cet air chaud et chargé d’odeurs à réveillé mes sens anesthésiés par la routine et les certitudes qui la jalonnent. Au contact de cette terre rouge et aride, mes racines se sont enroulées en motifs complexes, toujours à la recherche de nouvelles matières organiques et minérales. Ma sève s’est enrichie de ce substrat chargé d’histoire et de mystiques ancestrales, des traces des grands empires, du chant des griots et du bruit des chaînes des esclaves. J’ai assisté, fasciné, à la transformation de ma peau, si fragile, en une écorce épaisse capable d’encaisser les coups sans avoir besoin de les rendre. Sous mes branches se déploie une ombre bienveillante. J’aime que les voyageurs transis viennent s’y reposer quand le soleil frappe trop fort. 

Peut-on naître deux fois? Non. Du moins pas selon la chronologie officielle de l’existence humaine consignée dans le grand registre de notre culture occidentale. Et pourtant, c’est bien une renaissance que le contact avec ce continent inconnu à provoqué chez moi. Depuis ce jour, l’Homme Baobab n’a plus cessé de croître dans toutes les directions. Et puisque notre deuxième vie commence quand on a compris qu’il n’y en aurait qu’une et qu’elle était déjà bien entamée, j’ai décidé de me donner comme mission d’en faire bonne usage. De pourchasser les horizons les plus vastes. De goûter toutes les saveurs. De fuir les boîtes, les catégories, les moules, les étiquettes, les murs et les frontières. De toucher à tout. Tant pis pour l’excellence, qui ne s’acquiert qu’à l’usure et au prix de l’enfermement. Au diable la peur de la médiocrité et du ridicule. Musique, littérature, sciences, humanitaire, famille nombreuse, voyages, je m’y adonne avec la même passion, la même ardeur, le même sentiment d’urgence, la même soif d’apprendre. Et puisque la fin est connue de tous, il ne nous reste plus qu’à profiter du voyage. Car il n’y a que lui qui compte. 

J’ai rassemblé sur ce site les découvertes, les cartes, les trésors et les récits de tous ces univers que j’explore. Je ne tire pas une satisfaction ou une fierté égale de tous les éléments que je présente ici. Mais j’ai pensé que disposés ensemble, ils formaient plus que la somme des éléments individuels, et représentaient plusieurs approches de découverte, de lecture, et de compréhension de ce monde dont j’explore les marges et le confins avec un enthousiasme toujours intact. 

Je vous souhaite la bienvenue sous mes branches et bonne exploration.

Du Bonsaï au Baobab

Naissance
Dans les Cévennes au 20ème siècle
Transplantation
Région genevoise, biotope d'adoption.
Première migration
Échange linguistique de six mois à Toronto
Joyeux tropiques
Baccalauréat au Lycée Schoelcher, en Martinique
Autour du monde
Le Bac en poche, voyage sac au dos en Asie du sud-est
Les études
Sous anesthésie générale, double master à l'université de Genève (géographie et études du développement). Animation de l'émission Wa Gwaan sur Radio Cité
Renaissance
Arrivée à Bamako. Chef de projet ONG. Montage studio d'enregistrement. Animation émission de radio. Naissance de mon premier enfant.
Caribbean Times
Chef de projet et de bureau pour la Croix-Rouge à Grenade, puis Barbade. Préparation aux catastrophes naturelles. Production de l'album Spice it Up. Naissance des jumeaux.
Doctor Baobab
Thèse de doctorat à l'université de Genève, qui traite des dysfonctionnements de l'aide au développement au Laos.
Mekong Vibe
Vientiane, Laos. Consultant indépendant pour ONG et centres de recherche. Début de l'écriture de Que la terre nous soit légère.
Burmese days
Chef de mission centre de recherche. Coordination OneMap Myanmar. Construction de BBZU, mon container aménagé em studio d’enregistrement. Naissance quatrième enfant.
Petit break
Six mois sabbatiques. La Réunion, Espagne, Sénégal, Suisse.
Dans la brousse
Laikipia, Kenya. Projet Wyss Academy: réconcilier protection de la nature et bien être des communautés locales.

Copyright 2022 © Tous droits réservés Joan Bastide

You just need to imagine...

30% OFF

ALL HEADPHONES